Cheikh Abdelbasset AbdulSamad est un grand récitateur du Saint Coran, né en 1927 dans un petit village au sud de l'Egypte.

Le père d'Abdelbasset Abdessamad s'appela Mohammed il fut aussi un grand récitateur du Saint Coran.

Le Cheikh Abdelbasset Abdessamad a appris par cœur le Saint Coran à l'âge de 10 ans dans l'école coranique se son village.

Cheikh Abdelbasset Abdessamad devint un grand récitateur coranique dans le Sud de l'Egypte,

En 1950, à l'occasion des festivités organisées par les grands cheikhs tels que Abdelfattah Che3cha3i, Moustafa Isma'il , Abdeladim Zaher, Abu L3inin Sh3esha3 et d'autres...

Ils lui demandèrent au Cheikh Abdelbasset Abdessamad de réciter quelques versets du Saint Coran, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad lut la Sourate numéro : 33 - Al Ahzab (Les Coalisés) et attira l'attention du public qui demandait au cheikh Abdelbasset Abdessamad de continuer sa récitation, alors il récita pendant des heures.

En 1951, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad est écouter à la radio égyptienne et sa première récitation fut la Sourate numéro : 35 - Al Fatir (Le Créateur).

En 1952, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad a été désigné comme récitateur de la mosquée Imam Shafe'i, un très grand honneur pour lui, il décida dans la même année d'effectuer son Hajj (Qu'Allah l'agrée inchallah)

En 1985, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad a été désigné comme récitateur de la mosquée Imam EL Hussein.

Le Cheikh Abdelbasset Abdessamad a enerengistrer plusieurs cassettes de ses récitations coraniques en plus du Coran Muratal et Mujawad.

Le Cheikh Abdelbasset Abdessamad à réciter dans les mosquée du monde entier, notamment les plus importante comme la grande mosquée de la Mecque et Médine en Arabie saoudite et la grande mosquée d'Al Quds en Palestine.

En 1984, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad fut le premier président du syndicat des récitateurs égyptiens.

le Cheikh Abdelbasset Abdessamad a reçu plusieur prix, l'Odre Alarz du Liban, l'Ordre de la médaille d'Or de la Malaisie, l'Ordre de Mérite en Syrie, des prix en provenance du Sénégal et du Maroc.

Le 30 novembre 1988, le Cheikh Abdelbasset Abdessamad est décédé.

Et en 1990, alors que Cheikh Abdelbasset Abdessamad fus décédé son dernier prix a été attribué par le président Égyptien Hosni Moubarak à l'occasion de la célébration de la nuit du destin.

"Ô Seigneur ! Pardonne-lui et accorde-lui Ta miséricorde. Accorde-lui le salut et le pardon. Assure-lui une noble demeure. Élargis-lui sa tombe et lave-le avec l’eau, la neige et la grêle. Nettoie-le de ses péchés comme on nettoie le vêtement blanc de la saleté. Donne-lui en échange une demeure meilleure que la sienne et une épouse meilleure que la sienne. Fais-le entrer au Paradis et préserve-le du châtiment de la tombe et du châtiment de l’Enfer."



Partager cette page sur Twitter Partager cette page sur Facebook Envoyer par email